Skip to primary content
Skip to main menu
Skip to section menu (if applicable)

Les hôpitaux

March 25, 2013 - Cadre d’action sur la maladie mentale et la santé mentale

Le Canada est le seul pays industrialisé qui ne s’est pas doté d’une stratégie ou d’un plan national de santé mentale. Par conséquent, au Canada, les gens souffrent d’incapacité et de mortalité évitables par suite de maladie mentale, de toxicomanies et de mauvaise santé mentale, et les coûts du système sont en hausse constante. Une personne sur cinq, au Canada, souffre de maladie mentale et dépend du soutien de sa famille, de la collectivité, de l’économie et d’un système de service social à bout de souffle. Ce document explique pourquoi une stratégie nationale de santé mentale est nécessaire au plus tôt.

March 25, 2013 - Les hôpitaux
March 25, 2013 - Existe-t-il un lien entre la durée du séjour à l'hôpital et la réadmission pour les personnes ayant un diagnostic de schizophrénie?

Selon une nouvelle analyse de l’Institut canadien d’information sur la santé, 38 % des patients hospitalisés en raison de schizophrénie et ayant reçu leur congé d’un hôpital général du Canada ont été réadmis par les services d’urgence (réadmission non planifiée) en raison d’une maladie mentale dans l’année suivant leur sortie. Selon cette même analyse, de 2003 à 2005, 12 % des patients ayant un diagnostic de schizophrénie (soit un patient sur huit) ont été réadmis à l’hôpital dans les 30 jours suivant leur sortie initiale.

March 25, 2013 - Le lien entre le statut socioéconomique et l’hospitalisation pour une dépression

Selon une nouvelle Analyse en bref de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), en 2004-2005, les personnes issues des quartiers les plus défavorisés du Canada étaient 85 % plus susceptibles d’être hospitalisées en raison d’une dépression que les personnes vivant dans les quartiers favorisés. L’Analyse examine le lien qui existe entre le revenu du quartier et l’utilisation des hôpitaux généraux en raison d’une dépression chez les personnes âgées de 15 à 64 ans dans 13 villes canadiennes. Elle se penche également sur les taux d’hospitalisation, la durée des séjours et les taux de réadmission. La dépression, dont le taux est de 100 par 100 000 habitants en 2005-2006, est la cause la plus courante d’hospitalisation pour maladie mentale au Canada.

March 25, 2013 - La dépression en Ontario : Quels sont les facteurs prédictifs d'une première réadmission pour soins en santé mentale?

Selon une nouvelle étude de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), les personnes qui ont déclaré recevoir un soutien, comme l’aide de membres de leur famille ou d’amis, pour la gestion de leur maladie mentale en temps de crise, couraient de 25 à 30 % moins de risque d’être réadmis à l’hôpital en raison d’une maladie mentale dans les 31 à 365 jours après leur première admission en raison d’une dépression. L’étude a révélé que 20 % des personnes hospitalisées pour la première fois en Ontario en raison d’une dépression ont été réadmises en raison d’une maladie mentale dans l’année suivant leur première admission. L’analyse a également démontré que près de la moitié des personnes hospitalisées pour la première fois en raison d’une dépression ont reçu un diagnostic de maladie mentale différent à leur réadmission, comme des problèmes de toxicomanie ou des troubles bipolaires.

March 25, 2013 - Services de santé mentale en milieu hospitalier au Canada (2002-2003)

Le rapport porte sur les personnes qui sont sorties des hôpitaux au cours de l’exercice 2002-2003 à la suite d’une hospitalisation en raison d’une maladie mentale, ce qui englobe les catégories de diagnostic suivantes: schizophrénie, troubles de l’humeur, troubles liés à la consommation de substances psychotropes, troubles anxieux, troubles organiques, troubles de personnalité et autres troubles. Étant donné qu’un séjour à l’hôpital est un critère d’inclusion, les sorties associées à ces troubles représentent généralement les cas les plus graves dans la population atteinte de maladies mentales.

March 25, 2013 - Tendances des dépenses nationales de santé (1975-2005)

L'Institut canadien d'information sur la santé (ICIS) assure le suivi des dépenses de santé par chaque source de financement dans la base de données sur les dépenses nationales de santé (BDDNS). Cette dernière renferme une série de macro statistiques sur les dépenses de santé par province et territoire, qui remontent à 1960. En 1995, l'Institut canadien d'information sur la santé était chargé des comptes nationaux en matière de santé, y compris de la Base de données sur les dépenses nationales de santé. Le rapport Tendances des dépenses nationales de santé (1975 à 2005), neuvième publication annuelle sur les tendances des dépenses de santé de l'ICIS, présente des renseignements approfondis et mis à jour sur les dépenses de santé au Canada.