Skip to primary content
Skip to main menu
Skip to section menu (if applicable)

La dépression en Ontario : Quels sont les facteurs prédictifs d’une première réadmission pour soins en santé mentale?

February 10, 2012

Selon une nouvelle étude de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), les personnes qui ont déclaré recevoir un soutien, comme l’aide de membres de leur famille ou d’amis, pour la gestion de leur maladie mentale en temps de crise, couraient de 25 à 30 % moins de risque d’être réadmis à l’hôpital en raison d’une maladie mentale dans les 31 à 365 jours après leur première admission en raison d’une dépression. L’étude a révélé que 20 % des personnes hospitalisées pour la première fois en Ontario en raison d’une dépression ont été réadmises en raison d’une maladie mentale dans l’année suivant leur première admission. L’analyse a également démontré que près de la moitié des personnes hospitalisées pour la première fois en raison d’une dépression ont reçu un diagnostic de maladie mentale différent à leur réadmission, comme des problèmes de toxicomanie ou des troubles bipolaires.

Lire le rapport complet sur ​​le site  l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS) .

Comments are closed.